Description du véhicule

* Châssis n ° 19267
* Moteur: F106A021
* Couleur: Rosso Ferrari
* Intérieur: Cuir marron clair
* Origine de la voiture: Italie
* Révision: Régulière
Livre photo de restauration du moteur disponible

L’histoire de la Ferrari 308 GTB Vetroresina
présentée pour la première fois lors de la Salon de l’Automobile de Paris 1975 en pleine crise pétrolière, la splendide 308 GTB (deuxième voiture de route à moteur V8 de Ferrari) marque un retour bienvenu au style Pininfarina après la Dino 308 GT4 dessinée par Bertone. Marqué comme une vraie Ferrari, non plus avec la marque Dino, le nouveau modèle avait peu changé d’un point de vue mécanique, par rapport à son prédécesseur.
Le moteur lubrifié de 3,0 litres «Carter Secco» (carter sec), issu de l’expérience de la Scuderia en Formule 1, était propulsé par quatre carburateurs et atteignait 255 chevaux, assez pour pousser les 1090 kg de la 308 GTB à plus de 250 km / h, ce qui c’était pas mal comme vitesse pour l’époque!
Elle a été initialement produite avec une lubrification à sec du carter et une carrosserie en fibre de verre jusqu’en avril 1977, année au cours de laquelle la 308 GTB construite par Scaglietti est passée à la carrosserie en acier.
Ce changement de matériau a entraîné une pénalité de poids considérable pour la GTB (environ 80 kg de plus) avec une réduction conséquente des performances.
Pour souligner la vocation sportive de la voiture, le soupçon de spoilers sur la queue, tandis que la stabilité à haute vitesse est due à la suspension avec une excursion considérable. La réduction du bruit de roulement a également contribué de manière significative à l’augmentation du confort de conduite.
La 308 GTB a connu un grand succès dans le monde entier et est restée en production pendant 15 ans.

Notre Ferrari 308 GTB Vetroresina
La voiture est en excellent état: le moteur a été entièrement restauré il y a environ un an par l’atelier spécialisé Ferrari de Bonini. Kit photographique de l’ensemble de la restauration disponible.
L’intérieur en cuir contribue à rehausser les finitions intérieures.
La première chose qui vous frappe, c’est l’idée d’espace dans l’habitacle, même si l’accès n’est pas vraiment facile, mais le siège est confortable grâce à l’appui-tête allongé, mais tout conducteur oublie rapidement ce petit inconfort au bout de quelques kilomètres.
L’instrumentation récemment révisée s’est avérée pleinement efficace même lors des essais routiers, où notre 308GTB n’a toujours pas manqué de montrer la verve qu’elle possédait à l’état neuf.
Le moteur, comme neuf, a quelques kilomètres et est dans des conditions fulgurantes, roule plein et puissant, a toute sa puissance et laisse d’agréables sensations de stabilité même aux vitesses les plus élevées.
La voiture est très facile à conduire, comme il y a quarante-cinq ans, prête à donner une incroyable satisfaction au prochain propriétaire très chanceux, qui pourra exposer fièrement une Ferrari emblématique bien entretenue et très peu exploitée.
Une documentation supplémentaire sur la restauration de la voiture est disponible.

1976 Ferrari 308 GTB Vetroresina

Prix du véhicule : 236 500€
Mise en circulation : 01/01/1976
Couleur : Rosso Ferrari
Energie : Essence
Transmission : Manuel
Nombre de portes : 3
Kilométrage : 36 878 km

Demande de financement
Rechercher un véhicule :