Vérification et import de véhicule

Le mandataire automobile

Nous avons une activité bien différente de celle de mandataire en véhicules d’occasion, nous ne vendons pas de véhicules, nous n’avons donc pas d’avis ou de parti pris. Notre mission est de vous aider et de vous accompagner dans l’achat d’un nouveau véhicule, quel qu’il soit et quelque soit sa provenance.

Etape 1 : Vous trouvez des annonces de véhicules intéressantes sur les sites que nous vous conseillons

Ce sont nos clients qui trouvent eux-mêmes leurs annonces à travers des sites de vente d’occasion en Europe, qu’ils connaissent ou que nous leur conseillons, puis ils nous les transmettent.
Nous contactons ensuite les vendeurs et demandons tous les éléments administratifs par mail.

Etape 2 : Nous nous déplaçons sur place

Une fois ces documents réceptionnés et transmis à nos clients, nous nous rendons sur place avant l’achat de façon à vérifier le véhicule et transmettre une
centaine de photos aux futurs acquéreurs.

Etape 3 : Nous rapatrions le véhicule

Une fois le véhicule acheté, nous le rapatrions, et vous n’avez aucune mauvaise surprise.

La gestion de vos démarches

Après l’achat et l’importation de votre véhicule, nous pouvons gérer le contrôle technique, la carte grise définitive mais aussi proposer des extensions de garantie valables sur les différents réseaux constructeurs français.

Des prestations transparentes avec Courtage Auto

L’une des grandes différences avec les mandataires porte donc sur le fait que ceux-ci réalisent une marge sur le véhicule, ce qui peut desservir le client.

De plus, il y a souvent un côté très opaque avec ce type de professionnel, ceux-ci ne remettent pas les sites internet aux clients et effectuent eux-mêmes leurs recherches. Le consommateur ne sait donc pas quelle est sa marge, qui est le vendeur initial et surtout si la TVA est bien collectée.

Les erreurs et pièges dus à la TVA

Bon nombre de clients ont eu des problèmes avec le fisc français, et ce même quelques années après achat car le mandataire leur avait vendu un véhicule HT pour du TTC.
Malheureusement il existe très peu de recours pour le consommateur puisque bien souvent, ces petites sociétés de mandataire ne comptent pas d’effectif et exercent dans un petit bureau, voire à domicile, ne perdurent pas et ferment rapidement.

C’est donc le consommateur pensant avoir fait une bonne affaire qui malgré lui, se retrouve face à un gros problème, les impôts.
L’état demande alors le montant manquant de la TVA française, ce qui au final revient nettement plus cher, d’autant que des pénalités très lourdes peuvent être affligées.

 

Comment reconnaitre un mauvais mandataire ?

Pour terminer, bon nombre de mandataires ne vérifient pas les véhicules avant achat de leurs clients auprès des vendeurs étrangers. Ce sont des convoyeurs, qui une fois le bien payé en Allemagne (souvent par les clients eux-mêmes) rapatrient la voiture et la livrent au mandant. C’est seulement à ce moment précis et pas avant que celui-ci découvre le véhicule physiquement. Ce qui évidemment, peut engendrer des problèmes non constatés avant achat.

Ce sont, en grande partie, ces différents problèmes qui, au fur et à mesure ont amené une très mauvaise image de la profession de mandataire.

Mais pour nous, notre mission est de vous faciliter l’acquisition d’un nouveau véhicule, qu’il vienne d’Italie, d’Allemagne ou de France, en toute transparence.

Nous contacter

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à nous contacter.